Qu'est-ce que le prêt à taux zéro ?

Financement
  • Créée le :
    2020-01-17 16:35:15
Consulter

Le prêt à taux zéro (PTZ) est destiné aux primo-accédants pour l'achat de leur résidence principale. Dans certains cas, il peut financer l'achat d'un logement ancien. L'éligibilité à ce dispositif est soumise à certaines conditions, dont des conditions de ressources.

 La nouvelle avait fait grincer des dents les professionnels de la construction. Initialement, le projet de loi de finances pour 2020 prévoyait la suppression du prêt à taux zéro (PTZ) pour le logement neuf en zones B2 et C à compter du 1er janvier 2020. Ce vendredi 15 novembre, les députés ont finalement prorogé pour un an le dispositif dans les zones rurales et périurbaines (B2 et C), soit jusqu'à fin 2021.

 

Qu'est-ce que le PTZ ?

Le prêt à taux zéro a été instauré en 1995 en remplacement du PAP (prêt à l'accession à la propriété) pour aider les ménages à accéder à la propriété. Il ne peut financer qu'une partie de l'opération immobilière et vient donc en appui d'une autre source de financement (prêt bancaire, apport personnel, prêt d'accession sociale...etc.). L'Etat accorde donc aux primo-accédants un prêt sans frais de dossier et dont les intérêts sont à sa charge. Le montant du PTZ dépend de la zone où se situe la future construction ou acquisition.

 

Qui a droit au PTZ ?

Pour accéder au prêt à taux zéro, les futurs acquéreurs doivent remplir un certain nombre de conditions. La première est de ne pas avoir été propriétaire de leur résidence principale pendant les deux années qui précèdent la demande de prêt (sauf en cas de détention de l'usufruit seul ou de la nue-propriété seule). La satisfaction de ce critère est toutefois dispensable si l'emprunteur ou l'un des occupants du logement est titulaire d'une carte mobilité inclusion faisant apparaître la mention invalidité ou d'une carte d'invalidité de 2e ou 3e catégorie ou qu'il perçoit l'AAH ou l'AEEH. Les personnes ayant subi une catastrophe naturelle ou technologique qui a rendu leur logement définitivement inhabitable sont également dispensés de remplir cette condition d'occupation.

A cette dernière vient s'ajouter des conditions de ressources : vos revenus ne doivent pas dépasser certains plafonds, fixés en fonction de la zone géographique dans laquelle se situe le bien à acquérir. Voici le montant des ressources maximales pour une demande de prêt en 2019 (avis d'imposition 2018 sur les revenus de 2017).

Ces montants correspondent au revenu fiscal de référence de l'avant dernière année précédant l'offre de prêt auquel s'ajoutent les éventuels revenus des autres personnes vouées à vivre dans le logement, même si elles ne sont pas rattachées au foyer fiscal. Le PTZ ne peut pas non plus servir à financer l'achat d'une résidence secondaire : le logement au titre duquel il a été accordé doit devenir la résidence principale des bénéficiaires dans l'année suivant l'achat du bien (ou la fin des travaux s'il s'agissait d'un logement ancien à réhabiliter). Pour les prêts à taux zéro émis à compter du 1er janvier 2016, le bien peut être loué au bout de 6 ans.

Comment utiliser le PTZ ?

Le PTZ peut être accordé pour l'acquisition d'un logement ancien à réhabiliter pour lequel le coût des travaux représente 25% du montant de l'opération immobilière. Cependant, tous les travaux ne sont pas pris en compte. Seuls ouvrent droit au prêt à taux zéro la création de surfaces habitables en plus, la modernisation, l'assainissement ou l'aménagement des surfaces habitables existantes ainsi que les travaux destinés à générer des économies d'énergie.

Montant du PTZ

Le montant du PTZ s'obtient en appliquant un pourcentage, qui dépend de la zone géographique dans laquelle se trouve le bien à acheter, au coût de l'opération immobilière (TTC), hors frais de notaire, dans la limite d'un plafond. Ce dernier est fixé en fonction de la zone d'implantation du logement et du nombre de personnes destinées à l'occuper.Voici les limites dans lesquelles le coût de l'opération immobilière est pris en compte.

Simulation du PTZ

Difficile de calculer soi-même le montant du PTZ potentiellement accordé. L'idéal est de procéder à une simulation sur Internet. Pour cela, utilisez l'outil mis à votre disposition sur le site du ministère du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité. Vous aurez en revanche besoin des informations suivantes :

  • le coût du projet
  • le montant de votre apport personnel
  • le nombre de personnes destinées à occuper le bien
  • votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année
  • la zone d'implantation du projet.

A partir de ces renseignements, le simulateur vous dit si vous êtes éligibles, quel montant peut être accordé ainsi que le montant des mensualités à rembourser et sur quelle durée.

Quand rembourser le PTZ ?

La durée de remboursement du PTZ ne peut dépasser 25 ans. Les bénéficiaires peuvent différer le remboursement du PTZ pendant une période qui, selon leurs revenus, s'étend de 5 à 15 ans, par tranche de cinq ans. La période de remboursement qui suit varie entre 10 et 15 ans.

 

Actus & infos

Retrouvez les dernières actualités.
Annonce Qu'est-ce que le prêt à taux zéro ?

Qu'est-ce que le prêt à taux zéro ?

2020-01-17 16:35:15

Le prêt à taux zéro (PTZ) est destiné aux primo-accédants pour l'achat de leur résidence principale. Dans certains cas, il peut financer l'achat d'un logement ancien. L'éligibilité à ce dispositif est soumise à certaines [...]

En savoir plus
Annonce VÉRANDA, COMBLES, EXTENSION Construire une extensi

VÉRANDA, COMBLES, EXTENSION Construire une extensi

2019-02-08 14:37:22

Avec l'envie d'agrandir sa maison ou son appartement, l'extension est une option fréquente pour les propriétaires. Elle permet de créer une ou plusieurs pièces en plus, et souvent de redéfinir tout l'espace pour gagner en confort de vie....

En savoir plus

2018-11-26 10:38:34



En savoir plus

Nos coups de coeur

Découvrez les produits phares du moment

Qui sommes nous ?

En savoir plus

Nos vidéos

En savoir plus

Devenir partenaire ?

En savoir plus

Conseils, outils & services

En savoir plus

Financement

En savoir plus

Suivez-nous